Improvisations

Je pratique l’improvisation libre et le Soundpainting.

L’improvisation libre, c’est une improvisation seul ou en groupe, où l’on part du silence pour faire naître quelque chose du son, de la musique, (ou de la danse, du théatre…) il n’y a pas de grilles d’accords, pas de scénarios, rien.

     impros libres aux kaossilators au Gibus (Paris), 2016

Le Soundpainting c’est un langage de signes qui permet la composition en temps réel.
Ce langage a été créé par Walter Thomson dans les années 70, il atteint aujourd’hui environ 1300 signes et il est pratiqué dans pas mal de pays du monde. Il permet de diriger la musique, le théâtre, la danse et même les arts visuels.

L’improvisation libre et le soundpainting ne font pas toujours bon ménage.
Ils ne reposent pas forcement sur le même état d’écoute, ni le même état de corps, et leurs protagonistes ne s’entendent souvent pas…Cependant j’ai trouvé en pratiquant les deux séparement et simultanement des correspondances qui m’ont plus.

J’utilise souvent, en Soundpainting, un mode qui propose d’être en improvisation libre avec la possibilité de prendre la direction en soundpainting (pour n’importe quel performeur) si cela lui semble opportun (pour les initiés : « organic developpement mode avec direction ouverte »). Dans les masters class que je donne en soundpainting, je fais beaucoup d’échauffements autour de l’improvisation libre, ce qui enrichi, je trouve, beaucoup les propositions des performeurs pendant les pièces de soundpainting.

Extrait du rendu des ateliers Soundpainting que j’ai fait avec le conservatoire de Bondy (dans le cadre d’une résidence avec Serpientes)

 

J’ai dirigé pendant quelques années un groupe de soundpainting de rue : U.P !
(C’est vraiment bien de faire du soundpainting dans la rue)

J’ai aussi lancé l’idée des Flashmobs de soundpainting : un RDV à une heure précise, dans un lieu précis donné sur les reseaux sociaux, 7 min de soundpainting et tout le monde repart sans un mot…Nous avons fait le premier à Londres lors du Think Tank de soundpainting de 2013.
Voici celui que nous avons fait pour le festival de soundpainting à Paris (2014) :

 

 

J’ai aussi la joie de participer régulièrement à des BALSCORES organisés par le collectif TANGIBLE. Ce sont des improvisations pour danseurs et musiciens qui suivent une « partition de bal »…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s